Sélectionner une page

Nos propositions

Le cancer est à voir comme une maladie qui s’exprime localement, mais qui est en fait le reflet d’un dérèglement sous-jacent de l’organisme. Par conséquent, le traitement devrait consister en une approche globale et donc multidisciplinaire, tenant compte des différentes dimensions de l’être humain. ( physique, mental, émotionnel…). Nous pensons qu’il faut donc prioritairement éliminer les facteurs favorisant le cancer et renforcer le système immunitaire. Il existe une différence entre le métabolisme des cellules normales et celui des cellules cancéreuses. Les facteurs impliqués dans le métabolisme anormal des cellules cancéreuses sont à l’origine de la promotion du cancer. L’amélioration du terrain pourrait donc favoriser l’efficacité des thérapies anti-cancéreuses traditionnelles. Il est donc essentiel de modifier son alimentation quotidienne et son mode de vie, pour diminuer ou éliminer les conditions susceptibles de provoquer le cancer. Certains compléments alimentaires visent à supprimer l’inflammation et à renforcer le système immunitaire. Cette supplémentation pourrait rendre vos traitements conventionnels plus actifs, avec des effets secondaires diminués.

Cinq axes

1

Rétablir larrivée de loxygène

2

Supprimer linflammation

3

duire lacidité

4

Affamer les cellules cancéreuses en les privant de nourriture

5

Booster le système immunitaire

Faire de l’exercice physique prend tout son sens. Une marche à un rythme un peu soutenu pendant une demi-heure par jour, selon vos capacités, sera salutaire. Ceci vous assurera une meilleure oxygénation.

Éliminer tout stress. Le stress fait partie des causes de développement de cancers. Il faut donc par tout moyen diminuer et évacuer celui-ci par la méditation, le yoga, etc …

Prendre des compléments alimentaires adaptés qui vont agir efficacement sur l’inflammation en empêchant la formation d’acide lactique, et donc un milieu acide autour des cellules tumorales favorable à leur développement. Lorsque l’inflammation disparaît, la fourniture d’oxygène se restaure, les cellules saines se nourrissent normalement, les mitochondries se réparent. Il faut aussi changer le régime alimentaire habituel par un régime pauvre en glucose, en hydrates de carbone, en gluten et en produits laitiers. Un patient sur trois atteint de cancer a spontanément recours à des thérapies complémentaires et alternatives. Si certaines thérapies non conventionnelles peuvent être bénéfiques pendant le traitement, d'autres comportent des risques certains, c'est ce que nous essayons de clarifier chaque jour avec notre équipe de chercheurs.

Nos buts

1. Répondre à vos questions

Sachant qu’une maladie chronique bouleverse une vie, les personnes atteintes et leurs proches ont souvent de nombreuses questions, qu’elles soient d’ordre médical, social, administratif ou juridique.

2. Lutter contre l’isolement 

Au-delà des conseils et de l’orientation, les bénéfices sont aussi une écoute psychologique. Nombreux sont les patients qui recherchent un accompagnement et un contact humain, surtout ceux qui ne sont plus en mesure de travailler ou qui n’ont que peu de famille. Lorsqu’une personne ne peut plus participer à des activités sociales faute d’énergie, ou parce que des paralysies rendent compliqué le moindre déplacement, il est plaisant d’échanger avec des personnes qui ont le même vécu, et avec lesquelles on peut partager son expérience. 

3. Se tenir au courant

3. Se tenir au courant des progrès médicaux et de la recherche sur les différentes pistes, avec une approche privilégiée pour l’hypothèse métabolique. L’ association mène un travail actif pour faire avancer la recherche. Il n’est pas rare qu’elle organise des événements destinés à rassembler des fonds pour aider les chercheurs à identifier des traitements. Elle est donc en première ligne pour informer les patients sur le sujet

4. Échanger avec d’autres personnes

L’association de patients est complémentaire des professionnels de santé, au sens où elle permet de rencontrer d’autres malades qui comprennent vos difficultés et sont parfois en mesure de donner de précieux conseils pour mieux vivre la maladie au quotidien.

Vous vous battez depuis longtemps contre le cancer ou vous venez d’apprendre que vous avez un cancer…

Votre vie est guidée par la peur, vous manquez d’informations sur les traitements, le corps médical étant peu disponible.

Notre approche est complémentaire et nous avons pour mission de vous guider dans ce combat.

Qui sommes-nous ?

L’association Espoir Métabolique n’a aucun salarié, elle existe grâce à des bénévoles dont Patrick Louis, naturopathe et sophrologue depuis près de 30 ans, formé à l’hygiénisme durant 6 ans par André Passebecq, à la naturopathie par Robert Masson, et enfin à la sophrologie par André Daprey.

Il est proche de chercheurs, de médecins et de biologistes qui travaillent sur la piste métabolique du cancer à travers le monde.

L’association Espoir Métabolique est totalement libre et indépendante, et autonome financièrement. Elle ne reçoit aucun financement public ou privé, et n’a rien à vous vendre.

Son seul but est le partage des connaissances acquises au cours de trois décennies au service des malades atteints de ces lourdes pathologies.

Pourquoi adhérer ?

Nos conseils sont réservés à nos seuls membres, l’adhésion n’est pas automatique, elle se fait en fonction de votre profil uniquement et n’est réservée qu’aux malades, à leurs familles ainsi qu’à toute personne désirant aider l’Association dans ses actions et recherches.

Nous ne sommes pas à la recherche d’adhérents coûte que coûte, mais plutôt de malades « partenaires » afin qu’ensemble, nous tentions de gagner ce combat.

Nos ressources viennent de vos dons.

Être adhérent, c’est nous donner les moyens de continuer nos différentes actions (en particulier la recherche) et de fixer les objectifs à venir.

Nous devons avoir la capacité financière et humaine pour traiter les appels en constante augmentation.

L’adhésion vous permet d’avoir une liste de compléments alimentaires utiles et sûrs ayant fait l’objet d’études scientifiques sérieuses, bénéficiant de données solides dans le cadre du cancer, et à utiliser avec l’accord de votre médecin.

En adhérant, vous participerez à diffuser des informations à un nombre grandissant de malades, et à les informer que des solutions complémentaires sérieuses existent.

Il faut avoir accès à ces informations le plus tôt possible après le diagnostic afin de mettre toutes les chances de son côté.

Avertissement

Tout ce que vous lisez ici vient du travail de chercheurs, de l’expérience des malades et des études scientifiques publiées à travers le monde.

Notre site a pour objectif de délivrer ces informations et de favoriser les échanges entre patients.

Nous ne remplaçons en aucune façon une consultation médicale.

Seul votre médecin généraliste ou spécialiste est habilité à l’établissement d’un diagnostic médical et à l’établissement du traitement adapté qui en découle. 

L’utilisation des informations fournies s’effectue sous la pleine et entière responsabilité de l’utilisateur.

En aucun cas, ce site ne pourra être rendu responsable de cette utilisation, ainsi que d’erreurs, d’inexactitudes ou d’omissions.

En aucun cas il n’est indiqué aux malades d’interrompre leurs traitements. En aucun cas un traitement naturel ne doit se substituer à celui donné par votre oncologue !

Si vous l’utilisez, c’est uniquement en accord avec votre médecin..

Témoignages

Françoise

Bonjour, pour rappel , mon affection : carcinose péritonéale d’origine probablement colique (primitif non retrouvé) Suite à coelioscopie en avril 2020 , diagnostic = non curable , sans projet thérapeutique , fin de vie programmée à 18 mois avec chimio, 6 à 9 mois sans chimio (diagnostic du chirurgien spécialiste du péritoine). J’ai le certificat médical correspondant. Chimio ciblée de mai 2020 à octobre 2020. Je vous avais déja dit en décembre que mon scanner n’indiquait pas de lésions supplémentaires. J’ai passé le 4 janvier une nouvelle coelioscopie avec une autre chirurgienne qui me dit qu ‘elle peut réopérer et que “les lésions ne sont pas si importantes “! J ‘étais abasourdie tant le diagnostic est inattendu . De l’avis même de mon médecin traitant cela reléve du miracle … mais pas tant que ça … J ‘ai arrêté le sucre quasiment dès le diagnostic de cancer (octobre 2019), pris sodium R lipoate+ garcinia depuis mai 2020 +régime cétogène “allégé”(sans trop de graisses) et depuis mi octobre 2020 je suis le régime anti inflammatoire strict + les compléments alimentaires +méditation + 1h30 de sport par jour + sauna . J’ai aussi complètement changé ma façon de voir la vie , travaillé sur mon égo, la peur , profité de chaque instant. Difficile de savoir ce qui a marché car j’ai arrêté la chimio (globules blancs trop bas + grosse fatigue) peu après avoir mis tout en place mais il est clair que depuis ce moment, j’ai repris du poids, mieux dormi, repris de la vitalité. Je vais donc être opérée avant la fin du mois je pense (j’aurai les RV vendredi) . Merci ,merci infiniment pour tout , je vous écris ça le sourire aux lèvres !

Eve

Bonjour, Je voulais vous remercier de vos conseils, mon bilan sanguin est bon et mon scanner de contrôle aussi ! L’oncologue a décrété que nous pouvions arrêter la chimio et me mettre sous surveillance. Cela signifie rémission ! Quelle joie! Je n’arrive pas à réaliser complètement. Bien sûr il y a eu l’opération, la chimio qui a très bien fonctionné (avant et après l’opération), mais aussi et de cela, je suis certaine, le rééquilibrage alimentaire, et l’apport des compléments alimentaires que j’ai introduit un par un. Artémisia d’abord, puis complexe de champignons (shitaké, maïtaké, reishi), puis germanium, vitamine D. J’ai eu le covid mi décembre, et j’en suis sortie je trouve sans trop de dommages. Bien sûr on voit les lésions (les restes) sur les images, sur mes poumons, mais je suis certaine qu’en continuant à suivre vos conseils, en continuant à méditer et faire du taijiquan chaque jour, en continuant à marcher, à créer, ces lésions finiront par se résorber. Cette année, malgré tout commence avec de la joie au coeur, je nous souhaite à tous et toutes cela. Merci pour tout!

Léa

Bonjour,
Pour vous dire que mon irm d’hier s’est très bien passée… On ne voit plus rien au niveau de la moelle épinière. Idem pour les petits signaux qui fixaient le produit de contraste au cerveau. Je suis hyper content. Donc encore une fois, un grand merci à vous et à votre équipe pour votre travail…

Brigitte

Bonjour a tous , mon temoignage pour une lueur d espoir 😁 Lors de ma presentation , j’avais évoqué la recidive ( cancer mammaire HD )sur 1 vertebre et 1 cote decouvert en octobre 2020 . J’ai pris le ttt palbociclib+ arimidex ( mais le palbo ayant une toxicité hemato j’ai du espacer les prises ..) + jeune intermittent + traitement metabolique ( adapté par rapport au Palbo)   Et bien les 2 lesions ont régressé  ( je reviens de l’onco.) . Alors certes je ne nie pas l’efficacité du ttt mais je suis intimement convaincue que le tt metabolique conseillé par Patrick , et l’alimentation ont un role prépondérant dans cette amélioration. Allez ont va tous y arriver !! Cela demande des efforts ,mais bon sens la vie en vaut la peine !!!

Antoine

Mon cher ami, Brigitte  et moi t’assurons de notre indéfectible amitié. Grâce à toi elle pète le feu depuis maintenant 13 mois, alors que sa première et unique chimio a failli l’emporter. Nous ne savons comment te remercier.

espoirmetabolique@gmx.fr